Le début du commencement, de la suite.

Il y a quelques mois de cela, j’ai commencé un Tumblr. Ma soeur s’y était remise et j’avais besoin d’écrire. Je ne me suis donc pas posé plus de questions, Tumblr me le permettait, c’était parti. L’avantage de Tumblr, c’est que tu possèdes un tableau de bord, qui te permets de suivre les actualités des autres Tumblr que tu suis. Tu peux également attribuer un coup de cœur à des billets et les rebloguer. Mais je me suis vite sentie limitée. Je n’ai jamais vraiment réussi à trouver des blogs qui m’intéressaient et que je pouvais suivre régulièrement… Je me suis lassée du système de tableau de bord, trop simpliste et qui n’encourageait pas à l’écriture.

Avec mon copain, nous sommes en train d’essayer de monter un site web de voyages en vidéos. Grâce à cela, j’ai découvert WordPress. Après quelques heures passées à essayer de comprendre le fonctionnement et les avantages de cette plateforme, me voilà séduite. Il ne m’en faut pas plus pour transférer mes quelques billets Tumblr sur ce nouveau site. C’est parti, nous verrons bien ce que ça donne.

Je n’ai pas la prétention d’écrire régulièrement. J’écris quand j’en ressens le besoin, quand mon esprit déborde et qu’il faut libérer un peu tout ça. J’écris avant tout pour moi, en sachant pertinemment qu’une grande partie ne sera jamais lue par quiconque. Mais peu importe. Moi aussi je veux laisser ma trace sur internet. Moi aussi, je veux pouvoir relire tout ça, dans des années et me dit « ce que j’étais idiote, innocente et mes pensées futiles ». Car on a tous envie de laisser une trace quelque part. Ne pas être oublié. Même si personne ne suit ce blog, peut-être qu’un jour, le hasard d’internet amènera quelqu’un ici. Et ce quelqu’un, ça sera peut-être moi.

signature

Publicités