Huiles végétales naturelles, graines de courge et tutti quanti

J’ai l’impression d’entrer dans une nouvelle période. Je ne pense pas être la seule fille au monde ayant ces périodes particulières pendant lesquelles on est comme obsédées par quelque chose. Donc vous voyez probablement de quoi je veux parler.

En ce moment, j’ai envie d’essayer, de tester plein de nouvelles choses. Des produits naturels, bio, que ce soit pour la cuisine ou pour les soins corporels. Il faut dire qu’en ce qui concerne ce dernier point, j’ai récemment était plutôt gâtée pour mon anniversaire : on m’a offert énormément de produits de soins ! Et j’en suis pas peu contente ! 🙂

Tomberais-je dans un nouvel engrenage ? Lire la suite

Publicités

Ce moment où tu te parfumes

Billet publié sur mon Tumblr le 14 janvier 2015


Parfois, la vie n’est pas telle qu’on la souhaiterait. Parfois le moral n’est pas au beau fixe. Parfois on ne broie que du noir.

L’actualité et les média annoncent sans cesse des évènements désastreux, des faits malheureux qui nous plongent toujours plus profondément dans un état d’aversion.

Alors pour se protéger de toutes ces agressions extérieures, concentrons-nous sur ces choses qui nous rendent heureuses. Ces choses futiles, inutiles, insignifiantes mais qui savent s’imposer discrètement dans ce qui constitue notre bien-être quotidien.

Relevons ces détails, jour après jour. Donnons leur de l’importance. Concentrons nous, recherchons les. Il en va de notre bonheur, de notre santé mentale.

#1 : sentir l’odeur de mon parfum préféré quand je me parfume.

signature

Sinon, j’ai fait un drôle de rêve cette nuit…

Billet publié sur mon Tumblr le 9 décembre 2014


Sinon j’ai fait un drôle de rêve cette nuit. Mes soeurs et moi, on voulait s’échapper d’un asile psy. Au moment où l’une d’elles passe par la fenêtre, on se fait choper par le surveillant (lui : psy). Il nous enferme dans une cage, à côté des cochons, dans la cour. On comprend alors que, tout comme les cochons, on servira de repas. C’était en période après-guerre, il n’y avait plus grand chose à manger. Ils faisaient avec ce qu’ils avaient.

Ouais…

Bizarre…

signature

Je t’aime aussi ma couille <3

Billet posté sur mon Tumblr le 5 Novembre 2014


je t'aime aussi ma couille

Dans un monde aujourd’hui dominé par les réseaux sociaux, les communications couplesques n’échappent pas aux dé-convenances. Une petite attention romantique peut très vite tourner en un humour grotesque (qui n’en ai pas moins drôle – à mon avis). C’est ainsi qu’il me répondra donc, pourtant bien confortablement installé dans le canapé, à 10cm de moi.

Ne donnons pas au vin apéritif ne serait-ce qu’une once de culpabilité. C’est ainsi que je l’aime.

signature